Recherche

Sur le périmètre rizicole de Yagoua, la station de recherche possède pour ses travaux d’expérimentations une superficie de huit hectares, répartie en quatre blocs de deux hectares chacun. Ces blocs baptisés F1, F2, F3 et F4 sont spécialisés et supportent de manière individuelle une activité particulière de recherche. Ces spécialisations se présentent de la manière suivante :

F1: Ce bloc est réservé à la multiplication des semences de pré base à savoir G0 et G1 obtenues par un procédé de sélection massale pédigree. En effet, la multiplication soignée de la G0 donne la G1 et les grains des meilleurs épis issus de G0 sont conservés comme matériel de départ. La multiplication soignée de G1 donne la semence de base G2.  Ce travail de multiplication semencière occupe un hectare (ha). L’autre ha de F1 sert aux essais variétaux. En effet, bien que la variété de riz IR46 soit la seule vulgarisée en milieux paysan, 7 autres sont encore détenues par la SEMRY et font l‘objet d’essais de campagne en campagne, le témoin étant la IR46. Ces variétés sont les suivantes : AD 9246-40-D ; S3894-40-B ; TOX B-40D YA1 ; M53 ; FKR56 ; FKR60 ; SABONGARI  et IR46.

F2 : Ce bloc est utilisé pour l’obtention de la G2 à partir de la G1. Cette G2 obtenue est vendue aux riziculteurs  semenciers qui, sous le contrôle des agents spécialisés du service de la Programmation et du Suivi de la Production, produisent la G3 ou R1 semée en pépinière pour  produire du paddy après repiquage.

F3 : Il s’agit ici des essais de fertilisation.

F4 : Sur ce bloc est produit du paddy-usine.

Sur le périmètre de l’Unité de Yagoua, les groupements multiplicateurs de semence sont au nombre de cinq.

Designed by ppi claims - a ppi reclaim company